Oneness

un projet de Jeff Mills

Jeff Mills a créé ce projet à Tokyo en novembre 2012.
Convié par le Festival d’Ile de France à le présenter à la Gaité Lyrique le 2 octobre 2013, Jeff Mills invite Emmanuelle Huynh a dansé sur ses compositions.

Oneness tient de la performance pluridisciplinaire, à la fois sonore, visuelle et dansée. Les images et les lumières jouent ici un rôle central : une boule qui grossit au fil du set indique qu’il ne reste que trois heures à l’espèce humaine avant de fusionner avec la machine. Prise elle-même dans ce compte à rebours implacable, la danseuse Emmanuelle Huynh, elle aussi en faveur de l’abolition des frontières artistiques, figure le corps qui résiste à la symbiose de l’homme et de la technologie, à moins qu’elle ne se prépare à la métamorphose. Dans cet espace en partage, entre anticipation, hallucination et transe, la techno invite la danse contemporaine à fantasmer l’humain à venir.

Jacqueline Caux réalisera un film sur Oneness en avril 2014.

retour au menu Collaborations